Psychopraticienne et Coach

Des compétences complémentaires

Les professions de coach et de psychopraticien (*) ne s’opposent pas, elles sont au contraire complémentaires. ​

Ma double compétence me permet d’accompagner au mieux mes clients, notamment lorsqu'il s’agit de coaching centré sur la personne ou au « niveau individuel ». Ce type de coaching s’intéresse aux problématiques personnelles. Se pose alors la limite avec la thérapie. En effet, le coaché y travaille sur sa sphère personnelle. Il y exprime ce qu’il vit, ses ressentis, ses croyances, la façon dont il fonctionne.

Le domaine psychologique ou intrapsychique y est donc abordé voire investi et il est essentiel que le coach dispose des compétences fondamentales pour se permettre des incursions sous la surface du conscient pour aider son client à avancer et à débloquer une situation répétitive. Sa déontologie l’amènera cependant à indiquer à son client la limite entre Coaching et Thérapie. 

Dans ma pratique, je ne mélange pas ces statuts cependant et si je suis engagée avec un client sur un coaching et si j'estime qu'il ou elle a besoin en parallèle d'un accompagnement thérapeutique approfondi, je proposerai les coordonnées d'un confrère Thérapeute.

Quand une thérapie?

  • La thérapie/le counselling sera nécessaire quand : la demande est généralisée à plusieurs contextes. C’est une difficulté de vie, une difficulté dans la relation à l’autre et à son environnement. Le processus thérapeutique aide la personne à développer, à son rythme, la prise de conscience de la manière dont elle peut « déformer » ses expériences, ignorer ou refuser ses besoins, s’enfermer dans des répétitions de situations antérieures, …. (mal-être, incertitude personnelle et professionnelle, ruptures, …).

       (Source Médiat-Coaching)

Quand un coaching?

  • Le coaching sera utile quand : le client vient avec une difficulté « contextualisée », un besoin identifié par rapport à cette difficulté, ou bien le client a une envie de progresser dans tel ou tel domaine. C’est une demande conjoncturelle, due à une difficulté professionnelle (organisationnelle, relationnelle, une prise de poste, une saturation, un besoin de développement, de reconversion professionnelle, …).
    Le coach aide à poser un objectif précis accompagné d’indicateurs de résultat, accessible en un temps défini. D’une manière générale, il axe plutôt les entretiens avec son client sur les évolutions et les manifestations du potentiel. Résolument orienté vers la solution dans un esprit de co-création avec la personne coachée, il a le regard tourné vers le futur et les projets, le plus souvent professionnels. Grâce à un travail sur les croyances limitantes, il permet au client de prendre conscience de sa petite voix intérieure, souvent rabat-joie, qui le freine. Petit-à-petit, il amène son client à changer de perspective, à agrandir son champ de vision, à élever l’estime de soi, pour ensuite oser déployer ses ailes.

       (Source Médiat-Coaching

Codes de déontologie

Psychothérapie

Ma pratique se référe au code général de déontologie de l'Association Européenne de Psychothérapie (EAP) et à celui de l'Association Européenne de Gestalt -Thérapie (EAGT).  Je suis supervisée par un superviseur certifié. Pour en savoir plus, voir https://www.epg-gestalt.fr/fr/pages/contact-infos/deontologie

Coaching

Pour ma pratique de coaching, je me conforme au code de déontologie de l’EMCC France (Association européenne de coaching dont je suis membre). Je suis supervisée par un superviseur certifié. Pour en savoir plus, voir http://www.emccfrance.org/medias/fichiers/code_de_deontologie_global.pdf

(*) Le psychopraticien

Le terme de "psychopraticien" désigne les professionnels de la psychothérapie qui font le choix de se définir avant tout par leur formation à la pratique de la psychothérapie relationnelle, quels que soient les titres qu'ils détiennent par ailleurs. Ces professionnels étaient connus du grand public sous le nom de psychothérapeute avant la réglementation de ce titre en 2010 par la loi dite "Accoyer". Le titre de "psychothérapeute" est depuis réservé aux médecins, aux psychologues et aux psychanalystes, après un éventuel complément de formation universitaire.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.